Le Centre Laser de Dermatologie Esthétique a rajouté à son plateau technique une nouvelle génération de radiofréquence multipolaire destinée à traiter le relâchement cutané du visage et du corps , l’EndyMed 3Deep

Notre expérience a effet montré qu’il est possible de raffermir la peau et de la remettre en tension d’une part, et que le relâchement cutané, d’autre part, peut être amélioré en employant des nouvelles technologies à base d’énergie non-invasives.

La radiofréquence trouve désormais sa place dans le domaine de la dermatologie esthétique pour le traitement du vieillissement de la peau et du relâchement cutané (skin tightening and resurfacing).

Comment ça marche ?

La radiofréquence crée un réchauffement progressif et profond des tissus.

Cette chauffe voulue accélère la circulation sanguine et l’activité cellulaire, dont celle des fibroblastes qui synthétisent plus de collagène et augmentent ainsi l’extensibilité du tissu conjonctif. Cela induit à :
– une contraction quasi immédiate des fibres collagéniques existantes
– un renouvellement accéléré du collagène (“néo-collagenèse”).

La température mesurée en surface doit être de 40 à 43°C ce qui correspond à une température tissulaire efficace de 52° à 62°C.

Le traitement :

On applique une fine couche de gel sur la zone à traiter.

L’appareil est mis en marche et l’on choisit la pièce à main (PAM), et le programme à adapter selon la zone à traiter.

On commence à appliquer la PAM en pratiquant des petits cercles.

Progressivement la température monte, la peau rougit ce qui entraîne une sensation de chaleur.

Si la patiente perçoit une sensation de brûlure, c’est que la température de la peau est au-dessus de 42°C ; les récepteurs sont assez superficiels dans la peau et il faut savoir que la chaleur perçue arrive de l’intérieur, pas de l’extérieur. A ce moment la température des tissus ciblés est d’environ 60°C.

Pour des résultats efficaces, le protocole prévoit une moyenne de 6 à 8 séances :  3 séances espacées de 8 à 15 jours (pour booster les résultats).

Des séances d’entretien sont ensuite pratiquées à raison de 2 à 3 par an. La poursuite de la série de séances est facilitée par le fait que la RF se pratique en toute saison et sur tout phototype et degré de bronzage.