Les fiches pratiques

Le maquillage permanent

POURQUOI ENVISAGER LE MAQUILLAGE PERMANENT ? ET POUR QUI ? :

  • Embellir votre visage durablement
  • Effacer l’empreinte du temps
  • Rehausser les lignes de votre visage
  • Redessiner certaines formes anatomiques
  • Camoufler des imperfections:
    • Pour celles qui veulent gagner un temps considérable
    • Pour celles qui aiment plaire
    • Pour celles qui veulent se sentir belles

EXEMPLES DE MAQUILLAGE PERMANENT :

Idéal pour le maquillage des yeux (eye-liner ; traits des cils ; lash-liner), des sourcils et des lèvres (contour ; ombrage ; remplissage), le maquillage permanent est aussi destiné à la réalisation de grains de beauté ou de petits tatouages corporels.

QU’EST-CE QUE LE MAQUILLAGE PERMANENT ?

Inspiré du tatouage artistique, le maquillage permanent consiste à déposer un déposer un pigment stérile dans la peau à l’aide d’un appareil électrique et d’aiguilles stériles ultra fines. Les produits proposés par les Laboratoires Biotic Phocea vous garantissent la sécurité indispensable à cet acte.

La pigmentation s’effectue en général en deux séances d’en moyenne une heure, espacées d’un mois, afin de permettre une adaptation de la forme et de la teinte.

QUELLES SONT LES SUITES DU MAQUILLAGE PERMANENT ?

Les suites sont simples et peu contraignantes : un léger gonflement de la peau peut se produire pendant quelques heures après la pigmentation.

LE MAQUILLAGE PERMANENT  EST-IL DOULOUREUX ?

Il consiste en de petites piqûres répétitives qui peuvent être perçues comme plus ou moins inconfortables selon la sensibilité de la personne (stress, fatigue). La modernisation et l’amélioration continuelle de la technique et des produits proposés par Biotic Phocea, ainsi que le savoir-faire de votre professionnel(le) rendent l’acte très bien toléré.

COMMENT LA COULEUR EVOLUE-T-ELLE AVEC LE TEMPS ?

En général foncée pendant 2 à 5 jours, la teinte s’éclaircira la semaine suivante, pour donner l’aspect final au bout d’un mois et restera stable pendant 2 à 5 ans selon les personnes. Il ne s’agit pas d’un effacement mais d’une atténuation progressive de la teinte, ce qui explique que les couleurs claires  s’estompent plus rapidement que les couleurs foncées.

Y A-T-IL DES RISQUES POUR LA SANTE ?

Le maquillage permanent n’est pas un acte anodin. Vous devez être informée et signer un consentement éclairé. Grâce au sérieux du praticien allié à la qualité des produits Biotic Phocea, vous bénéficierez d’un maquillage permanent sans aucun risque.

Informations sur le nettoyage de peau CLDE

Après un examen clinique, le Dr Elawar, vous a préconisé un nettoyage de peau.

Une préparation de la peau, avant tout acte, peut être nécessaire et sera indiqué  par le médecin lors de la consultation.

Il s’agit d’un traitement en plusieurs étapes :

  • La Microdermabrasion

La microdermabrasion  Pristine™ est basée sur une technique d’exfoliation mécanique et d’aspiration.
Il s’agit de procédures non invasives, agréables et d’une grande précision.

Cette dernière va permettre d’enlever les peaux mortes tout en stimulant la production de cellules saines, de collagène et d’élastine. Ainsi qu’améliorer la pénétration de produits thérapeutiques et cosmétiques pour augmenter leur efficacité.

Les résultats sont immédiats et visibles dés la première séance. Votre peau est plus lisse, un grain de peau affinée  et un éclat du teint.

  • L’extraction

Les pores étant dilatés, il nous sera plus facile d’extraire les comédons (points noirs), les grains de milium et les microkystes.

  • Le peeling

Afin de resserrer les pores, un léger peeling d’acide glycolique sera appliqué. Il ne sera laissé sur la peau que peu de temps car il a une action rapide suite aux deux premières étapes.

  • Les Leds

Il s’agit d’une lumière froide de basse énergie, indolore, qui dure une dizaine de minutes pour une action antibactérienne, mais également apaisante et cicatrisante.

Après le traitement, une rougeur diffuse du visage  sera présente pendant 2 à 3 heures. Quelques marques pourront être visibles pendant 3 à 4 jours pour les personnes présentant de nombreuses lésions à enlever. Il sera possible de les camoufler avec du maquillage à partir du lendemain uniquement.

Les suites :

Après le nettoyage de peau, il vous est fortement conseillé d’hydrater et apaiser votre peau avec une crème cicatrisante (ex : EPITHELIALE A.H  de ADERMA). Une protection solaire (indice 50) devra impérativement être appliquée pour éviter tous risques de pigmentation post-inflammatoire.

Epilation Laser Marseille

Epilation laser

Consiste à enlever, temporairement ou durablement, les poils masculine ou féminine. Elle peut concerner toutes les parties du corps, des plus visibles (visage, jambes, bras, etc.) jusqu’aux plus intimes (poils pubiens…).

Les raisons invoquées sont nombreuses et varient selon les cas, les cultures, les classes sociales et les époques, allant de critères religieux ou de signes identitaires à des critères cosmétiques de beautés , ou encore de confort, d’hygiène ou invoquant la mode ou les traditions ethniques.

Épilation permanante et/ou durable

L’éradication définitive des poils repose sur deux types de méthodes :

  • L’épilation électrique

La plus ancienne, certains diront même « la plus efficace  est l’épilation à l’aiguille ou électrolyse. Pratiquée depuis plus d’un siècle, nous avons aujourd’hui le recul nécessaire pour pouvoir affirmer qu’aucun effet secondaire à long terme n’a été constaté

Elle consiste à introduire une aiguille (presque de l’épaisseur du poil) dans le canal pilaire, et un courant de haute fréquence brûle la matrice.

La plus récente est la photo-épilation  dont le principe est de détruire le poil grâce à l’énergie de la lumière. Cette technique comprend l’épilation au laser et l’épilation à la lumière pulsée. Un laser stérilise les zones traitées en les chauffant, par un phénomène de thermo-coagulation. C’est la mélanine contenue dans le bulbe qui absorbe l’énergie du laser. L’idée est d’augmenter la température du bulbe et de la matrice au-delà du seuil de coagulation cellulaire (au minimum 150 °C) tout en évitant de produire la moindre lésion sur la peau. Ce mécanisme est celui de la « photo-thermolyse sélective ».

Un laser n’émet qu’une seule longueur d’onde (généralement 755 nm, 810 nm ou 1 064 nm). l’épilation au laser est pratiquée par un spécialiste du corps médical. Cette technique est à pratiquer avec précaution car elle est susceptible de provoquer une stimulation paradoxale notamment sur certaines zones du corps (visage, épaules) et certains types de peaux (peaux sombres).

La lumière pulsée est souvent abusivement confondue avec le laser.

Les méthodes de photo-épilation fonctionnent idéalement avec des poils sombres sur une peau claire. Une peau foncée (par exemple due à un bronzage) peut aussi absorber l’énergie lumineuse, et entrainer chaleur et douleur.

Les méthodes de photo-épilation nécessitent des séances régulières toutes les 3 à 6 semaines (cet intervalle dépendant du cycle pilaire de chaque individu) pendant au moins un an. Il ne faut pas arracher les poils entre deux séances afin de préserver les bulbes pour mieux les éliminer lors de l’application de la lumière.

Contrairement à la cire ou l’épilation électrique, la photo-épilation ne génère pas de poils incarnés.

L’ÉPILATION LASER EST UN ACTE MÉDICAL

Les médecins du Centre maîtrisent la technologie laser, la biologie de la peau et du système pilaire. Les «Lasériste» ont un diplôme Universitaire de Médecine Laser (ils sont Dermatologues ou Généralistes). Un des médecins du centre assure la prise en charge de chaque patient lors de la consultation initiale, il vérifie que toutes les conditions sont réunies pour que l’épilation laser soit efficace et ne présente pas de risque. Il effectue des tests sur les zones de la peau à épiler afin de détecter d’éventuelles allergies.

Dans son choix de la fluence, le médecin est confronté à deux objectifs contradictoires : être efficace en utilisant des fluences élevées et éviter un échauffement excessif de la peau. Un médecin expérimenté pourra traiter à la fluence la plus élevée possible pour obtenir la meilleure.
Pour cela, le médecin analysera le type de peau (phototype) et observera les réactions cutanées (crépitement du poil, rétraction, expulsion de la racine, réaction érythémato-papuleuse, etc…) afin de s’ajuster au plus près de la dose maximale tolérée. Tous ces actes permettent de personnaliser le protocole de soins.

Avant chaque séance c’est toujours et obligatoirement le médecin qui détermine les paramètres du laser et donne les instructions de réglage du laser.
Le médecin ou l’opérateur qui réalise le traitement de la zone doit avoir une compétence « manuelle », la minutie de l’opérateur doit permettre de balayer systématiquement toute la zone à épiler pour traiter tous les poils à chaque séance.

LE CYCLE PILAIRE

Le poil évolue de façon cyclique qui diffère d’un endroit à l’autre du corps, selon l’âge et l’individu.

Les tiges pilaires suivent un cycle de vie de 4 mois à plusieurs années au cours duquel elles naissent, deviennent adultes, vieillissent et meurent. Le cycle pilaire se perpétue grâce à la matrice germinative et au bulge qui sont responsables de la repousse de nouveaux poils.

Au même moment et sur une même zone du corps, cohabitent des « poils » dans les 3 phases de leur vie :

La phase anagène = séance laser efficace : C’est la phase de croissance qui aboutit à la formation d’un nouveau poil. Elle dure entre un et trois mois pour les poils. La phase anagène est la seule phase du cycle pilaire ou la racine est chargée de mélanine qui absorbera la lumière laser.

La phase télogène = séance laser inefficace : Elle dure entre 3 mois et 6 mois avant d’aboutir à la chute du poil. C’est une phase de repos durant laquelle le poil tombe en préparation du développement d’un nouveau poil.

La phase catagène = séance laser inefficace : Elle est courte et transitoire, elle marque le début de l’involution du poil lorsque le bulbe (partie inférieure du poil) remonte vers la surface cutanée où il sera expulsé.

La première condition pour obtenir l’épilation durable  d’une zone est d’intervenir au moment ou le poil est en phase de croissance. A un moment donné, 10 à 30% de la pilosité d’une zone est en phase de croissance. Lors d’une séance, seuls ces poils donc susceptibles d’être détruits par le traitement au laser. Un cycle pilaire dure de 4 à 18 mois en fonction de la localisation sur le corps. Plusieurs séances sont nécessaires pour atteindre tous les poils.
L’épilation laser nécessite plusieurs séances car sur une même zone de peau les trois phases coexistent, mais seule une faible proportion de 30 à 50% de poils est au repos, assurant le maintien en permanence de la chevelure ou de la pilosité.

A QUI S’ADRESSE L’ÉPILATION LASER ?

L’épilation laser s’adresse aux femmes et aux hommes et peut-être effectuée sur toutes les zones du visage et du corps. Certaines zones sont contre indiquées les duvets se transforment en poils à cause de l’effet thermique du laser.

Chez la femme, les zones classiques de stimulation sont :

  • Le visage sauf lèvre supérieure stricte, menton strict, haut des favoris stricts,
  • Cou, décolleté et zone inter médiatisnale : ces zones peuvent nécessiter un traitement en cas d’hyper androgénie. Le nombre de séance est incertain mais l’épilation laser peut permettre de retrouver une vie normale.

L’ÉPILATION LASER PEUT ÊTRE PRATIQUÉE SUR TOUT TYPE DE PEAU

Attention les peaux bronzées présentent des risques élevés de brûlure, il est donc préférable de ne pas s’exposer au soleil ni d’appliquer d’autobronzant durant toute la durée du traitement.

Le laser utilisé sera différent selon que le phototype et la couleur des poils :

– Phototypes 1 à 4 et peau non bronzée : Laser Alexandrite Longueur d’onde : 755 nm
– Phototypes 4 à 6 et peau bronzée : Laser Nd-YAG Longueur d’onde : 1064 nm L’épilation laser est inefficace sur des poils roux et des poils blancs.

A QUEL ÂGE COMMENCER L’ÉPILATION LASER ?

De manière générale, plus on commence jeune, plus il faut de séances. La pilosité est hormono-dépendante et il convient d’attendre la maturité hormonale.

C’est surtout la « souffrance » qui sera déterminante pour commencer une épilation laser, il est possible de commencer des traitements chez des adolescentes qui ont une forte pilosité handicapante. Le nombre de séances est alors incertain. Il est possible de faire plusieurs séances pour rétablir une sociabilité normale puis d’interrompre pendant plusieurs années.

Les résultats de l’épilation laser sont généralement durables , mais il existe des exceptions, malheureusement imprévisibles, difficiles à quantifier et en partie inexpliquées.
Quand une épilation laser n’a pas donné de progrès visibles pendant deux séances espacées de 3 mois (c’est-à-dire en 6 mois), elle n’en donnera pas beaucoup plus si l’on continue le traitement (il est alors préférable de l’interrompre.

En d’autres termes, on constate que l’épilation laser est une technique efficace dans la plupart des cas et constitue pour la grande majorité des patients un progrès dans le confort quotidien (gain de temps, aspect et toucher de la peau), et souvent la fin d’un réel complexe.

Avant d’engager une épilation laser il faut considérer que ses résultats ne peuvent être garantis et varient d’une personne à l’autre, pour des raisons qui ne sont pas encore toutes expliquées.

Il faut également considérer les effets secondaires qui sont toujours possibles. Il faut donc bien réfléchir au fait que l’on obtiendra un résultat incomplet, qui comporte – comme tout acte médical – une certaine part d’incertitude.

LES CONTRE-INDICATIONS DE L’ÉPILATION LASER

Elles sont temporaires ou localisées. Des protocoles sont adaptés à chaque situation.

Sécurité pendant la séance :

  • Utilisation d’un laser adapté à chaque type de peau.
  • Protection de la peau est par un système de refroidissement qui émet de l’air froid pendant le traitement.
  • Port de protections oculaires obligatoire durant le traitement (masque pour les soins du corps et coques pour le visage).

Quelques précautions s’imposent durant le traitement :

  • Exposition au soleil ou UV des zones traitées : possible après une séance dès que la peau n’est plus rouge ou irritée.
  • Bronzage sur les zones traitées : à éviter avant une séance car il peut conduire à une brûlure superficielle de la peau. Informer le médecin de toute exposition au soleil (jardinage, promenade à pied ou à bicyclette, (…) afin qu’il puisse adapter les paramètres de traitement.
  • Médicament : informer le médecin de vos traitements.
  • Tatouage : épilation laser interdite sur un tatouage. Un examen lors de l’examen initial de votre peau permet de localiser les tatouages. N’hésitez pas à signaler la présence de tatouages sur des zones proches des zones traitées.
  • Délais entre les séances : respecter 12 semaines maximum entre les séances pour traiter la pilosité durant un cycle pilaire (le risque du dépassement est d’augmenter le nombre de séances et la durée du traitement).
  • Grossesse : contre-indication médico-légale de l’épilation laser.
  • Epilation du duvet : inefficace sur certaines zones du corps.

L’ÉPILATION LASER ET TRAITEMENT MÉDICAL PHOTOSENSIBILISANT

Il n’est pas contre-indiqué formellement de pratiquer une épilation laser lorsque l’on suit un traitement médical photosensibilisant. Nous pensons que ce sont les rayonnements ultraviolets du soleil qui sont à l’origine de cette effet. Les lasers d’épilation utilisant du rouge ou de l’infrarouge, beaucoup moins énergétique.

Il n’y a pas de médicament qui interdise l’épilation laser.

LES RISQUES DE L’ÉPILATION LASER

L’épilation laser est une technique qui présente peu de risques lorsqu’elle est pratiquée dans de bonnes conditions. Avec un bon équipement, les complications sont rares sur les peaux claires. Sur les peaux plus foncées, le laser a le même effet qu’une forte exposition au soleil et peut produire des variations de la pigmentation. Lors du premier entretien, le praticien vous prévient des risques et vous indique l’attitude à prendre en cas de réaction gênante.

  • Que faire  en cas d’apparition de petites croutes « croûtelles » après une séance ?

Les « croûtelles » sont désagréable mais ne présentent pas de risques. Il est recommandé d’appliquer une crème grasse et un pansement jusqu’à disparition complète de la croûte.

  • Que faire si la pigmentation change après un traitement ?

Les mélanocytes sont les cellules qui fabriquent la mélanine qui colore la peau. Il arrive que la peau paraisse plus claire ou plus foncée à certains endroits, cela se dissipe et rendre dans l’ordre progressivement sans danger pour la peau

QUELS SONT LES RÉSULTATS QUE L’ON PEUT ATTENDRE DE L’ÉPILATION LASER?

Une épilation définitive permet de détruire 80% à 95% des poils terminaux présents lors du traitement : les résultats varient selon l’âge, la zone traitée et parfois des facteurs qui ne sont pas expliqués ou prévisibles. Demandez des explications à votre médecin.

Pour l’obtenir une épilation définitive ou permanente, il faut coaguler les 2/3 inférieurs des poils et de leur gaine. Le terme épilation définitive signifie que des poils détruits par le laser ne repoussent pas (d’autres poils peuvent apparaître, selon l’âge ou les changements hormonaux) : à ce jour aucun argument publié ne laisse supposer qu’une repousse de poils détruits histologiquement soit possible en dehors d’une intervention extérieure (stimulation) ou d’un changement hormonal.

  • Les épilations sont réalisées avec des LASER médicaux de classe IV : LASER type Alexandrite ou YAG (pour les peaux noires et mates). Ces LASER sont puissants (fortes doses) et rapides.
  • Les lampes flash (IPL ou Lumière Pulsée) demandent en général plus de séances pour un résultat moins complet.

Les désordres hormonaux et l’arrêt d’une pilule contraceptive fortement dosée augmentent le nombre de séances. On observe quelques % de mauvais résultats hors norme (hérédité).

Les poils blancs ne peuvent pas être détruits par le laser, ils contiennent peu ou pas de mélanine. Les poils roux ne sont pas réceptifs aux lasers d’épilation.

PROTOCOLE DE TRAITEMENT D’ÉPILATION LASER

  • dépend du médecin qui supervise votre épilation
  • importance du binôme médecin + manipulateur laser vous explique les choix.
  • délai entre les séances : l’espace mini et maxi est expliqué lors de chaque séance et est indiqué sur le formulaire de consentement éclairé. Le personnel d’accueil est formé pour proposer des rendez vous en respectant les délais entre les séances. Il appartient à chaque patient de respecter ces délais, ce qui devient compliqué en cas d’exposition au soleil.

Espace entre les séances : Dans l’absolu, on laissera au minimum 3 à 4 semaines entre les séances et au maximum 11 à 12 semaines.

Un protocole classique proposera :

  • 4 semaines d’intervalle entre la première et la seconde séance,
  • 8 semaines entre la troisième et la quatrième séance,
  • 11 à 12 semaines pour les séances suivantes. Les séances peuvent aussi être réalisées à la demande selon la repousse des poils avec minimum 3 à 4 semaines entre les séances et au maximum 11 à 12 semaines.

COMBIEN DE SÉANCES ?

La durée de l’épilation laser dépend du cycle pilaire : 7 à 18 mois selon les zones. Cette période correspond à la durée du cycle pilaire et dépend de la zone traitée.

Le nombre de séances dépend de deux facteurs : la zone traitée et la dose d’énergie utilisée pour le traitement. Il faut moins de séances pour les aisselles, le maillot, les ½ jambes, et plus de séances pour le bas du visage, les cuisses, le dos. Les peaux claires avec des poils foncés sont plus rapides à traiter. Les résultats sont « dose dépendant », plus l’énergie utilisée est élevée, plus le nombre de poils détruits lors d’une séance est élevée.

Le nombre de séances nécessaire dépend de plusieurs facteurs que l’on soit une femme ou un homme :
– la zone du corps ou du visage, les désordres hormonaux.
– L’âge a un rôle déterminant sur le nombre de séances : les normes données ci-dessous sont indicatives, le nombre exact de séance ne peut être connu car les réponses varient selon les individus. Chez la femme les normes données par zones sont indicatives et valables chez la femme de plus de 30 ans :
– Après 35 ans, les séances sont souvent moins nombreuses,
– De 13 à 18 ans, les séances sont toujours plus nombreuses,
– De 18 à 25 ans, les prévisions sont imprécises,
– Les désordres hormonaux et l’arrêt d’une pilule contraceptive fortement dosée augmentent le nombre de séances. On observe quelques % de mauvais résultats hors norme (hérédité).

Chez l’homme les normes données sont indicatives et sont habituelles chez l’homme à partir de 35. Après 45 ans, les séances sont souvent moins nombreuses et elles sont toujours plus nombreuses avant 25 ans.

QUAND ARRÊTER LES SÉANCES ?

En pratique, chaque patient peut arrêter son traitement lorsque il est satisfait des résultats et ne souhaite pas aller plus loin.

L’efficacité de l’épilation laser dépend de plusieurs éléments ou conditions. Si un des éléments ou conditions n’est pas parfaitement respecté, il peut y avoir une repousse après un traitement d’épilation laser. Des cas de repousse s’observent lors de modifications hormonales (grossesse, acné tardive, calvitie précoce…), métaboliques (prise de poids,…), ou médicamenteuses (arrêt d’une pilule…).

Il y a 3 causes principales d’une repousse après une épilation laser :

– La première est due à la minutie de l’opérateur,
– La seconde au réglage du laser. Des poils ont échappé au tir laser, ou n’ont pas reçu assez d’énergie pour que détruire les 2/3 inférieurs du follicule soient détruits (ce peut être un traitement mal conduit, ou une indication mal posée),
– La troisième est la néo-transformation des duvets en poil terminaux sous l’influence de diverses stimulations mécaniques, médicamenteuses ou hormonales. Cette néo-transformation ne traduit pas un échec de l’épilation laser, mais une évolution physiologique indépendante du traitement laser. Le cas le plus fréquent est lorsque le traitement laser commence trop jeune, alors que la pilosité n’est pas encore stabilisée. Dans ce cas, la pilosité va poursuivre son évolution après le traitement laser. Le traitement laser peut même accélérer cette évolution. Pour cette raison, un traitement d’épilation laser commencé trop jeune aura des résultats limités.

QUELS SONT LES MEILLEURS LASERS POUR L’ÉPILATION ?

Les appareils d’épilation laser doivent être les plus puissants possibles pour faire des traitements plus rapides et permettre d’obtenir des résultats définitifs et des plus complets (en épilation laser, les résultats obtenus 1 an après la dernière séance sont définitifs, sauf : bas du visage, arrêt d’une pilule ou d’un médicament limitant la pilosité, prise importante de poids, changements hormonaux, médicaments ou maladies à effet virilisant).

Lorsque les lasers sont utilisés à forte puissance, leur effet est plus intense. Le traitement d’épilation laser est alors plus douloureux.

QUELS APPAREILS D’ÉPILATION LASER UTILISE LE CENTRE ?

L’épilation laser pratiquée au Centre se fait exclusivement avec des laser médicaux de classe IV. Le Centre dispose de LASERS d’épilation pour tout type de peau.

ÉPILATION LASER DES PEAUX CLAIRES ET INTERMÉDIAIRES


30 MINUTES, LE TEMPS POUR DÉJEUNER OU SE FAIRE ÉPILER AU LASER

SQUARE EPIL est le premier laser Alexandrite et Nd: YAG avec un spot de forme carré au monde.

SQUARE EPIL est un laser avec double source Alexandrite et Nd: YAG qui fonctionne de manière mixte et séquentielle avec une haute énergie pour un meilleur résultat.

La Source double SQUARE EPIL Alex + Yag a une fréquence de répétition des impulsions jusqu’à 3 Hz, une taille de point carré jusqu’à 27×27 mm, avec une fluence jusqu’à 18J / cm2. Ces caractéristiques permettent de traiter une surface corporelle égale à 7×3 = 21cm2 par seconde! L’épilation des jambes et du dos devient un traitement rapide et efficace, étant donné que la profondeur de pénétration dépend de la taille du point. La possibilité de mélanger Alexandrite et Nd: YAG permet le traitement de tous les phototypes de la peau, de I à VI, permettant l’utilisation de l’appareil pour toute l’année.

Avec le SQUARE EPIL l’épilation est sans douleur et sans odeur grâce à son système interne de refroidissement et aspiration.

Temps d’arrêt minimisés

Confort élevé pendant le traitement

Traitements rapides et efficaces

Des résultats sûrs et durables

ÉPILATION LASER DES PEAUX NOIRES ET MATES

Nous utilisons au centre les lasers Nd : YAG plus puissants du marché (14 600 watts/cm2 à 2 Hertz en 15 mm).

LE SYSTÈME DE REFROIDISSEMENT PAR AIR PULSÉ

Une puissance élevée demande un refroidissement approprié de la peau. Ce refroidissement est un facteur critique de la sécurité et de l’efficacité de l’épilation laser.

Nous utilisons des appareils CRIOJET® produisant de l’air pulsé

Criojet produisant de l'air pulse

POURQUOI LES LASERS MÉDICAUX SONT-ILS PLUS PUISSANTS QUE LA LUMIÈRE PULSÉE ?

Les lasers médicaux sont nettement plus puissants que la lumière pulsée utilisée en institut de beauté. Le laser Alexandrite est la référence pour l’épilation laser des peaux claires. Il délivre une lumière visible rouge sombre de 755 nm. Le laser Nd : YAG est la référence pour l’épilation laser des peaux noires et mates. Il délivre une lumière infra-rouge invisible de 1064 nm.

LES SÉANCES D’ÉPILATION LASER

La zone du corps à traiter est identifiée et séparée par des traits afin de faciliter le balayage laser. Le médecin décide du protocole à appliquer en fonction de différents paramètres : prise de médicament, effet secondaire survenu après le test ou la séance précédente, éventuelle exposition solaire … Le port de protections oculaires est obligatoire durant la séance d’épilation laser. Durant la séance d’épilation laser, le patient doit signaler toute

LIBERTÉ DE TRAITEMENT PAR UN MÉDECIN DE VOTRE CHOIX

Vous disposez toujours du libre choix de votre médecin (même lorsque le devis précise que vous pouvez être traité sous la responsabilité de médecins différents, vous restez libre de choisir votre médecin).

FAUT-IL RASER ET COMMENT ?

Pour raser au rasoir : il faut le faire sauf en marquant les zones, sauf sur  des poils très fins, et en ce dernier cas avoir prévenu le patient. Nous demandons toutefois de raser court du matin car : 1/ la tige qui dépasse contribue à la douleur, 2/ la tige qui dépasse et tombe en feu sur la peau  contribue aux dommages thermiques et peut déclencher le seuil de la brulure 3/ la tige qui dépasse et brûle sur la peau fait perdre une fluence précieuse en profondeur.

Le Centre Laser Dermato-esthétique est équipé exclusivement de lasers de Classe IV

CONSULTATION PRÉALABLE :

Celle-ci est indispensable avant tout traitement.

DURÉE DE LA SÉANCE :

Entre 10 minutes et 1 heure selon la surface à traiter.

NOMBRE DE SÉANCES :

Il dépend de la couleur de la peau et de votre pilosité. Le traitement est efficace lorsque le poil est en phase de croissance, il faut donc plusieurs séances pour traiter tous les follicules pileux.

Habituellement 6 à 8 séances sont nécessaires pour un bon résultat un entretien sera à prévoir. Au cours d’un bilan initial le nombre de séances ainsi que le budget à prévoir vous seront indiqués.

INTERVALLES ENTRE LES SÉANCES :     Entre 4 et 6 semaines.

APRÈS LA SÉANCE :

La sensation de chaleur et l’irritation sont normales et disparaissent rapidement.

La plupart des poils vont tomber rapidement ou en quelques jours.

La protection solaire est indispensable après la séance.

Epilation Square Epil

30 MINUTES, LE TEMPS POUR DÉJEUNER OU SE FAIRE ÉPILER AU LASER

SQUARE EPIL est le premier laser Alexandrite et Nd: YAG avec un spot de forme carré au monde.

SQUARE EPIL est un laser avec double source Alexandrite et Nd: YAG qui fonctionne de manière mixte et séquentielle avec une haute énergie pour un meilleur résultat.

La Source double SQUARE EPIL Alex + Yag a une fréquence de répétition des impulsions jusqu’à 3 Hz, une taille de point carré jusqu’à 27×27 mm, avec une fluence jusqu’à 18J / cm2. Ces caractéristiques permettent de traiter une surface corporelle égale à 7×3 = 21cm2 par seconde! L’épilation des jambes et du dos devient un traitement rapide et efficace, étant donné que la profondeur de pénétration dépend de la taille du point. La possibilité de mélanger Alexandrite et Nd: YAG permet le traitement de tous les phototypes de la peau, de I à VI, permettant l’utilisation de l’appareil pour toute l’année.

Avec le SQUARE EPIL l’épilation est sans douleur et sans odeur grâce à son système interne de refroidissement et aspiration.

Temps d’arrêt minimisés

Confort élevé pendant le traitement

Traitements rapides et efficaces

Des résultats sûrs et durables  Square

Les Vergetures

Les vergetures apparaissent lorsque le seuil d’élasticité maximale de la peau est dépassé. Elles correspondent à des ruptures des fibres profondes de la peau (fibres collagènes et fibres élastiques).

La vergeture est un dysfonctionnement du fibroblaste.

Elles évoluent en 2 stades :

  • Stade I : inflammatoire avec des vergetures de couleurs rouges, rosées ou violettes qui dure entre 12 à 14 mois.
  • Stade II : les vergetures deviennent des cicatrices atrophiques, blanches, nacrées.

Les causes sont :

  • mécaniques ( la croissance, les variations de poids).
  • iatrogènes ( les perturbations hormonales liées à la puberté, les corticoïdes per os ou locale).

Les zones d’extension ( hanches, fesses, genoux, sein) sont prédominantes.

Le traitement des vergetures reste actuellement difficile. Les lasers et les peelings offrent désormais une option intéressante pour leur atténuation. La guérison totale est impossible (on ne peut pas les supprimer).

Notre centre est équipé de différents lasers dermatologiques et vasculaires ainsi que la radiofréquence fractionnée qui donnent des améliorations notables lorsque l’indication est bien posée.

  • Lasers de relissage fractionnel sur les vergetures moins récentes
  • Laser de remodelage non ablatif sur les peaux plus sombres
  • Lasers vasculaires et lumière pulsée médicale pour agir sur les vergetures plus récentes et colorées.
  • Radiofréquence Fractionnée sur les vergetures récentes et moins récentes

Prévoir plusieurs séances à intervalle de 1 à 3 mois.
Le prix de la séance varie en fonction de la taille des zones à traiter.

Cryolipolyse

La cryolipolyse est une méthode non chirurgicale utilisant le froid pour perdre les bourrelets et amas de graisse localisés disgracieux La cryolipolyse s’adresse aux personnes en bonne santé, à poids stable;et qui n’arrivent pas à se débarrasser de bourrelets graisseux localisés disgracieux.! Ce n’est pas un traitement de l ’obésité L’appareil Cristal, de fabrication française, permet de traiter 2 côtés à la fois diminuant de moitié le temps de séance par rapport à d’autres appareils !

Fonctionnement

La cryolipolyse vise à détruire par exposition au froid les cellules graisseuses qui sont plus vulnérables que les autres tissus.Les cellules graisseuses ainsi détruites sont ensuite éliminées progressivement par l’organisme !

Indications : zones graisseuses localisées

Ventre, Poignées d’amour ,hanches
Dos
Genoux ,cuisses

Effets secondaires

Du fait du caractère non invasif de ce traitement, les effets secondaires sont rares, et à type de:

  • Diminution de la sensibilité temporaire due au froid, régressive en quelques minutes.
  • Ecchymose plus ou moins marquée régressant en quelques jours

Résultats

Le résultat définitif est visible après 2 à 3 mois, avec une diminution de 30 à 40% de la masse graisseuse traitée.
Selon les cas une 2ème séance peut s’avérer nécessaire

La séance

2 zones peuvent être traitées simultanément avec cet appareil (en pratique les 2 côtés)
La séance dure environ 1 heure, l’inconfort n’existe que pendant les premières minutes quand la température descend.Ensuite il disparait, vous laissant la possibilité de vous reposer, de lire..

Tarifs

300 à 700 € TTC la séance
Un devis vous sera remis lors de la consultation préalable ,indispensable pour évaluer si ce traitement vous est adapté et les résultats à attendre.Le montant de cette consultation (non remboursée), sera déduit de votre séance de traitement

Traitement onychomycose par Laser

L’onychomycose peut être gênante et même douloureuse. Le laser Genesis a été créé dans le but de traiter le champignon de façon efficace et sécuritaire, en s’attaquant directement à sa source. Les minuscules rayons du laser passent à travers l’ongle pour atteindre le champignon sous l’ongle. Le champignon est irradié sans causer de dommage au reste de l’ongle ni à la peau l’entourant. Le nouveau système de laser Genesis a de plus été approuvé par Santé Canada pour le traitement de l’onychomycose.

Est-ce que le traitement au laser est douloureux ?

Le rayon laser n’endommage pas l’ongle ni la peau tout autour. Un inconfort peut résulter de la chaleur générée par le laser.

Combien de temps dure le traitement ?

La séance dure en général moins d’une demi-heure. Nous suggérons 2 à 4 traitements espacés de 4 à 8 semaines. L’ongle sain met naturellement 9 à 12 mois pour repousser.

Est-ce que le traitement au laser est sécuritaire ?

Nous utilisons une technologie au laser approuvée. Aucun effet secondaire n’a été associé au traitement si ce n’est une décoloration occasionnelle et temporaire des ongles.

Est-ce que je peux marcher après le traitement ?

Oui : le traitement au laser n’endommage en aucune façon vos pieds. Vous pouvez marcher tout de suite après.

Est-ce que je peux appliquer du vernis sur mes ongles pendant le traitement ?

Nous recommandons d’éviter les soins pédicures 24 heures après le traitement au laser.

Est-ce que le champignon peut revenir ?

L’onychomycose peut être attrapée partout dans notre environnement, par exemple à la piscine publique ou dans tout autre milieu humide. Le traitement de la mycose des ongles par laser n’est pas remboursé par la sécurité sociale française.

La radiofréquence seule ou fractionnée

La Radio-Fréquence est utilisée depuis plusieurs dizaines d’années dans de nombreuses applications médicales. Elle prévient et corrige le relâchement cutané modéré (ce que l’on appelle également le “Skin Tightening”). La Radio-Fréquence provoque un échauffement profond et contrôlé des tissus qui induit une rétraction des fibres de collagène et une augmentation de la synthèse du collagène (= néo collagénèse) par stimulation des fibroblastes. la Radio-Fréquence permet de traiter tous types de peau et tous phototypes (y compris la peau bronzée). La radiofréquence est constituée d’ondes électriques dans la prise en charge des rides, de la cellulite et plus généralement de l’affaissement cutané.

La Radio-Fréquence Fractionnée est la seule application qui permet, simultanément, une micro-ablation fractionnée de l’épiderme et le chauffage volumétrique de 100 % du derme traité. L’ablation a une action relissante dans le cas des cicatrices. La chauffe volumétrique en profondeur va créer un remodelage et une contraction des fibres de collagène. Ce traitement des rides profondes et des cicatrices d’acné atrophiées est effectif sans (ou très peu) d’éviction sociale. Il faut prévoir une rougeur de 1 à 3 jours, suivant les paramètres choisis et ensuite des micro croûtelles.

De toute façon, la zone traitée peut être maquillée dès le lendemain. Une protection solaire est obligatoire après ce traitement.

Cette technologie se différencie de la micro-ablation ou du chauffage dermique par sa puissance de traitement et ses effets secondaires moindres.

Les vrais résultats seront visibles de 3 à 4 mois après la fin des séances.

L’intervalle des séances et leur nombre doivent être définis par le spécialiste.

La mésothérapie anti âge

La mésothérapie est une technique d’injections multiples et superficielles de très petites quantités de produits actifs (acide hyaluronique le plus souvent).

Visage, cou, décolleté et dos des mains peuvent être traités, sur tous types de peau en prévention ou traitement du vieillissement cutané.

L’amélioration est progressive, elle porte sur l’hydratation et la tonicité cutanée.

Cette technique est compatible avec les autres soins anti-âges (peeling, comblement, laser, toxine botulique) qu’elle complète et entretient.

En pratique :
La séance dure entre 15 et 30 minutes selon la surface traitée.
Le traitement est peu douloureux, l’application d’une crème anesthésiante rend la séance plus confortable.
2 à 4 séances espacées de 15 à 21 jours constituent le traitement de départ, en entretien 1 séance tous les 3 à 6 mois, selon l’âge et le type de peau.
À la suite de la séance la peau est légèrement marquée par les points de piqure, et cela pendant environ 24heures .Le maquillage est possible immédiatement.

Le Peeling

Le peeling est une technique visant à détruire plus ou moins complètement l’épiderme et parfois le derme superficiel, dans le but d’éliminer ou d’atténuer certaines imperfections cutanées. Les indications peuvent être médicales (cicatrices, acné, taches pigmentées…) ou purement esthétiques (peau épaisse, peau « grasse », pores dilatés, teint de fumeur, ridules..). Le dermatologue, spécialiste- expert de la peau, est formé à ces techniques et à leurs indications, ainsi qu’à la gestion des suites, dans le cadre d’une prise en charge globale de la maladie dermatologique ou de la demande esthétique.

Les peelings superficiels s’effectuent en plusieurs séances espacées d’une quinzaine de jours ; les suites sont légères (discrète rougeur et sécheresse passagères).

Les peelings plus profonds sont suivis d’une rougeur plus importante suivie de croûtes superficielles qui s’éliminent en 8j environ, procurant une gêne sociale pendant cette période.

L’exposition au soleil est bien entendu contre-indiquée pendant le traitement et pendant les 2mois suivants.

L’épilation permanente

La pilosité normale ou accentuée du visage et du corps est peut être source de disgrâce et de gêne. L’épilation permanente est actuellement une réponse efficace, fiable et sécurisée à ce problème.
Il est toutefois important de savoir qu’il s’agit d’un acte médicale et qu’à ce titre une consultation préalable est indispensable pour évaluer votre de type de peau et de pilosité, l’éventualité d’une anomalie hormonale pouvant nécessiter un traitement complémentaire. Un devis personnalisé vous sera proposé.
En pratique :

  • Le matériel est performant et sécurisé (laser, lampe flash)
  • Confort : la méthode est indolore
  • Pas de gêne sociale : il n’y a pas de marques après la séance
  • Le nombre de séance est en moyenne de 5 à 7

Le détatouage

Il existe différents types de laser pour répondre aux différents types de tatouage.

Notre laser QSW possède 4 longueurs d’onde, permettant te traiter en plus des couleurs “classiques” bleu-noir et rouge, des couleurs telles que le vert, le bleu-vert, le jaune, jusque-là peu accessibles au détatouage.

Les dermopigmentations (maquillage permanent) sont traitées le plus souvent par un laser CO2.

Une consultation préalable vous informera sur le tarif des séances (fonction de la surface), la possibilité d’anesthésie locale par crème et/ou froid, le nombre de séances prévisible, les résultats que vous pouvez attendre, les contraintes liées au détatouage, en particulier pour les expositions solaires.

Traitement des Angiomes

L’angiome plan est une lésion composée de capillaires en nombre et en diamètre plus élevés que la normale. Ceci explique la rougeur visible en surface.
Les angiomes plans ne disparaissent pas au cours de la vie. Ils peuvent être améliorés par le laser grâce auquel l’éclaircissement obtenu – selon les zones du corps – varie entre 40 à 90 %.
Ce laser a pour but de fermer les petits capillaires excédentaires, ce qui entraîne dans les suites opératoires un purpura modéré, c’est-à-dire un aspect d’ecchymose qui selon les zones dure entre 8 et 10 jours.

Lors de l’existence d’un angiome périorbitaire la région de l’œil est toujours protégée par des caches ou par des lentilles spéciales : « lentilles de laser ».

Selon les zones et l’âge du patient, le traitement peut être réalisé sans anesthésie, avec anesthésie locale ou locorégionale, générale ou gaz hilarant (Kalinox).

S’il s’agit d’une anesthésie générale, celle-ci est de courte durée, variable selon la surface de l’angiome.

Il est possible de traiter à partir de l’âge de 12 mois et ce sans limite d’âge.

Les résultats sont à peu près identiques quel que soit l’âge du patient.

Sur les peaux mates, les résultats sont inférieurs car le faisceau laser pénètre moins bien. La peau ne devra pas être bronzée lorsque l’on traitera l’angiome. De la même manière, un écran total est indispensable dans les 30 jours qui suivent le traitement. L’éviction solaire est recommandée.

Selon notre expérience le nombre de séances varie de 4 à 10 selon l’âge et le type d’angiome.

L’hyperhydrose

L’hyperhydrose est une production excessive de sueur par les glandes sudoripares. Ces glandes sont réparties sur tout le corps mais plus nombreuses au niveau des aisselles, des paumes des mains et de la plante des pieds.
L’hyperhydrose axillaire (des aisselles) est gênante, imposant un changement de vêtements plusieurs fois par jour. Elle est provoquée ou majorée par la chaleur, le stress, l’exercice physique, les émotions. Elle disparait pendant le sommeil.
Le traitement par injection de toxine botulique est simple, indolore et rapidement efficace. Il n’y a pas d’interruption de l’activité.
Les résultats apparaissent en 4 à 5 jours et persistent en moyenne 7 à 8 mois.
Les réinjections se font lorsque la transpiration redevient gênante, en moyenne 1 fois par an.

Précautions avant le traitement :

Ne pas mettre d’anti transpirant pendant la semaine qui précède les injections. L’anesthésie de la peau par crème est possible 1 h avant la séance.